Stage conventionné en Humanités Numériques à la Maison française d’Oxford

La Maison Française d’Oxford recherche deux stagiaires (Ecole Supérieure, niveau Licence ou Master) pour participer en juillet et aout 2020  à un projet en Humanités Numériques sur les débats de l’assemblée constituante française.

 

Des historiens d’Oxford, travaillant déjà sur les débats de l’assemblée constituante américaine, ont mis au point des outils informatiques de traitement et d’exploitation qu'ils souhaitent appliquer au corpus des débats de l’assemblée constituante française. Voici ce qu’en dit Nicholas Cole, à l’origine du projet:

"Although our software was originally developed to study the creation of the American Constitution in particular, the platform we have built was designed to be a generic tool for the study of formal negotiations, and from the beginning we built it with the capacity to handle non-English texts. We hope that this summer we will be able to continue the successful pilot we began with three French interns in summer 2018, using the Quill technology to study the records of the National Assemblies during the French Revolutionary period.
Putting a model of the work of these assemblies online would open up new avenues for research (and, indeed, for comparative work on France and America in this period); it would also provide an excellent opportunity to provide translations, and we could look at what technologies we could build in to our platform to assist with that process.  Our database is already capable of storing parallel language texts if required, though we would need to develop the front end to display it."

Pour plus d'informations sur le Quill Project, merci de consulter: https://www.quill.pmb.ox.ac.uk/french-national-convention-1789."

 

Nous souhaitons démontrer la faisabilité de l’application de l’outil au texte français en travaillant sur une petite partie du document avec deux ou trois étudiants français accueillis en stage. Ils pourront, pendant un séjour à Oxford, appliquer l’outil mis au point sur un échantillon du débat de la constituante. Le texte français peut être utilisé directement. Ils suivront une formation d’une semaine, puis pourront traiter approximativement 1 jour de débat par jour d’entrée de donnée. Le domaine des humanités numériques appliquées à l’histoire politique est une des bases de l’association renforcée entre la MFO et l’Université d’Oxford. C’est une opportunité intéressante pour des étudiants de s’investir dans le prototype d’un projet de recherche, et de venir passer du temps à Oxford.
Les stagiaires recevront la gratification réglementaire française (136,50€/semaine), en complément de quoi ils seront logés gracieusement en chambre d’étudiant.

 

Si vous êtes intéressés, merci de contacter Frederic.Thibault-Starzyk@cnrs.fr et secretary@mfo.ac.uk en joignant un court CV avant le 15.03.2020.

Merci de bien vouloir noter que tous les postes de stages ont été pourvus pour l'année 2020.