Literature and Arts

Literature and Arts

The disciplines covered by this sector are: Literature, especially anglophone or francophone literature, Comparative Literature, Art and History of Art. Collaborations are welcome in any of the above-mentioned disciplines. Interdisciplinary approaches are particularly encouraged. Activities take the form of seminars, workshops, symposia, talks, exhibitions and screenings.

Regular seminars hosted by the Maison Française include: the Early Modern French Seminar, the Modern French Research Seminar, the Medieval French Seminar, and Photoliterature and the Photobook (2017-2018).

The impetus of the sector is for a large part determined by the research projects of the visiting fellows of the Maison Française, hence the current focus on the social history of photography, photoliterature and the photobook.

 

Poles

  • From modern to post-modern French literature

  • Art and Societies

Context

Les activités de la MFO en matière de recherche sur la littérature se distinguent par leur forte dimension d’échanges internationaux et d’ouverture comparatiste, qui découle naturellement de la collaboration étroite entre chercheurs et équipes d’Oxford dans le domaine des études littéraires, ainsi que des collaborations avec d’autres institutions universitaires britanniques, en particulier la Voltaire Foundation.

L’axe Littérature est orienté selon quatre préoccupations :

1/ L’attention portée à l’analyse de la dimension formelle (stylistique, poétique, narrative et argumentative, notamment) des textes littéraires ; cela est sans doute particulièrement saillant avec le programme nouveau DIFDEPO soutenu par l’ANR (2013-2016) et consacré à la question des littératures à contraintes dans le cadre de l’OULIPO ;

2/ Le souci de comprendre la littérature au sens esthétique du terme comme une donnée anthropologique ;

3/ Le souci de considérer également les discours relevant déclarativement du champ littéraire (soient les textes à fonction intentionnellement esthétique) et les discours et pratiques discursives encore parfois tenus pour être aux marges de sinon hors de ce champ : autrement dit interroger les catégories littéraires en tant qu’elles sont historiquement et axiologiquement constituées (ainsi de la périodisation et de la segmentation de l’histoire littéraire, où la comparaison franco-anglaise ne cesse de pointer les différences d’accentuation dues, en amont, aux différences des traditions culturelles nationales : ainsi le early modern sans équivalent véritable en France).

4/ L’effort pour situer la littérature dans le champ global des activités artistiques, tout en tenant compte de ses inscriptions spécifiques (fiction, littérature de témoignage, document, …).

Compte tenu, d’une part, du bain international qui est celui de la recherche littéraire aujourd’hui, d’autre part de la forte spécificité de l’organisation de la recherche et de l’enseignement à Oxford, il a été jugé opératoire et source d’efficience d’attacher l’ensemble des activités de l’axe Littérature(s) à deux pôles, chacun de ces deux pôles, pensé à la fois en terme d’histoire littéraire et en termes problématiques et théoriques. Le premier ensemble, intitulé Littérature, arts et sociétés couvre la période médiévale et la période de la première modernité (Early modern); le deuxième noue interrogation historique, formelle et théorique à travers son intitulé même : La littérature française du moderne au postmoderne.

Chacun de ces deux pôles abrite des programmes de recherches dont certains correspondent parfois à des séminaires, animés pour la plupart par des oxoniens. La forte présence des séminaires dans l’axe Littérature(s) est une spécificité qui tient au fait que les séminaires, presque toujours collectifs et confiés à plusieurs organisateurs, constituent, à Oxford, l’un des lieux privilégiés de l’élaboration, de la présentation et de la discussion de la recherche en cours.

List of site pages